amata DIENG

rassemblement-hommage-mamadou-5_632678Secrétaire générale du MIR-France, Ramata DIENG est également principale porte-parole du Collectif Lamine Dieng (étouffé par compression thoracique et crânienne par huit policiers) et co-fondatrice en 2010 du Collectif Vies Volées qui réunit des familles de victimes de violences policières et de l’impunité judiciaire qui y est liée. À partir de 2011 le Collectif VV initie en France une marche annuelle en mars [15 mars, Journée internationale contre la brutalité policière – 21 mars, Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale]. « Les personnes décédées entre les mains de la police ne sont pas des faits divers locaux, MAIS UN PHÉNOMÈNE DE SOCIÉTÉ PASSÉ SOUS SILENCE », et en 2012 le Collectif VV lance une pétition « contre le permis de tuer », qui demande notamment « la révision de l’enseignement des méthodes d’interpellation dans les écoles de police et la prohibition des techniques létales, hors cadre de légitime défense ». Ramata DIENG est co-auteur de l’ouvrage du Collectif Angles morts « PERMIS DE TUER ».

Mutombo KANYANA

Docteur en relations internationales, politologue, ancien fonctionnaire international (en charge du Programme de l’UNESCO de lutte contre le racisme et la discrimination), co-fondateur en 2002 et secrétaire général du Carrefour de réflexion et d’action contre le racisme anti-Noir (CRAN), président du centre genevois « Ecoute contre le racisme », MUTOMBO KANYANA  travaille comme expert international indépendant sur les questions liées au racisme.
Spécialiste également des questions identitaires et formateur en interculturel, il a co-fondé en 2008 et dirige à Genève l’Université populaire africaine, première expérience du genre en Europe, après avoir conduit au Rwanda, de 2005 à 2010, en direction des jeunes un « Projet de formation à l’identité africaine et rwandaise», soutenu par l’UNESCO et intégré par le Ministère de l’Education nationale dans ses programmes scolaires.
Créateur et rédacteur en chef de la revue Regards Africains (1986-2003) et collaborateur de plusieurs médias, en Suisse et ailleurs, il est co-auteur de nombreux ouvrages.

 

Buangi Makebo PUATI

???????????????????????????????Maître en théologie, Buangi Makebo PUATI surgit sur la scène publique suisse en 2001 en étant le premier pasteur noir consacré par l’Eglise réformée vaudoise. Conférencier, chercheur en histoire du christianisme et doctorant en Bible hébraïque, Buangi Makebo PUATI est actuellement chargé de cours à l’Université Populaire Africaine à Genève et à l’Ecole d’Etudes Sociales et Pédagogiques de Lausanne.
Ecrivain, Buangi Makebo PUATI est notamment l’auteur de Christianisme et traite des Noirs, éditions Saint-Augustin, Saint-Maurice, 2007, 399 pages.

Louis SALA-MOLINS

Louis-Sala-MolinsProfesseur émérite de la Sorbonne, spécialiste de Philosophie politique, Louis Sala-Molins est un pionnier. Essayiste iconoclaste, il fait sortir de l’oubli total le Code noir en le publiant en 1987, exhume et traduit Le Manuel des Inquisiteurs, fustige dans un ouvrage retentissant («  Misères des Lumières ») les philosophes des Lumières dont aucun ne se prononça pour l’abolition immédiate de l’esclavage, et dénonce la dogmatique  biblique et son influence subtile et désastreuse à la fois sur la pensée philosophique et juridique. Dans la continuité, et en prévision des mobilisations pour les réparations qui vont marquer la  prochaine Décennie des personnes d’ascendance africaine de l’ONU (2015-2025), le Pr Sala-Molins jette de nouveau un pavé dans la mare en exhumant pour les partager avec le grand public, des textes de deux   capucins du 17e siècle.
Depuis un tiers de siècle, Louis Sala-Molins est très engagé dans le mouvement social pour la reconnaissance du crime contre l’humanité de l’esclavage transatlantique et pour les réparations.

mir

Esclavage colonial : journée internationale des réparations 2014

Dimanche 12 octobre 2014.

Journée internationale de la réparation de l’esclavage colonial : à l’école Paul Langevin, 94120 Fontenay sous bois. Le collectif Un passé trop présent, le Mouvement International pour les Réparations (MIR), l’Université Populaire Africaine de Genève (UPAF) et le Collectif Vies Volées organisent une discussion autour des enjeux des réparations de l’esclavage colonial.

Conférence-débat Enjeux d’aujourd’hui et impératif des réparations »

Pour le Lancement du dernier ouvrage du Pr Luis SALA-MOLINS « Esclavage réparation » et de l’ouvrage du Collectif Angles morts « Permis de tuer », nous invitons les défenseurs des droits humains à un échange avec des chercheurs tant en philosophie, qu’en histoire, théologie et anthropologie.

Lire la suite…

Esclavage & réparations : Appel à L’unité 2014

unite

Appel à l’unité / 10 mai 2014

Ouvrons le dossier des Réparations pour corriger les torts du passé et mieux préparer l’avenir.
L’esclavage a été aboli en France en 1848. Le recours aux travaux forcés dans les colonies a été interdit en 1946. Mais ces pratiques ont laissé des traces durables dans nos sociétés, qui sont encore façonnées par les conséquences actuelles de ces crimes du passé. Des crimes de l’Histoire qui se distinguent par la racialisation des victimes et la contestation de leur humanité.
Ainsi, la domination coloniale et cet esclavage qui, dit-on, appartiennent au passé, nous ont laissé comme héritage une réalité politique et socio-économique désastreuse dont les traumatismes perdurent jusque et y compris dans nos sociétés contemporaines. La disparition de cette aberration est une condition essentielle dans la construction de nouvelles formes de solidarité visant la création d’un monde plus égalitaire pour les prochaines générations.

Lire la suite…

Commémoration de l’abolition de l’esclavage 2014

Voici le programme du festival pluriannuel « Un passé trop présent »  pour l’année 2014 :
abolition-esclavage-2014

- 1 MAI : Défilé parisien pour la fête du travail. Rendez vous place de la bastille à 14h.
– 3 et 4 MAI : Week-end pédagogique à Nantes
L’espace intergénérationnel en association avec le collectif « Un passé trop présent » organisent un week-end familial sur la route de l’Histoire. Nous allons découvrir ce qu’est devenu le plus grand port négrier français. Nantes est une ville qui assume son passé, vit le présent et reste tourné vers l’avenir.

Lire la suite…

Commémoration de l’abolition de l’esclavage 2013

Commémoration de l’abolition de l’esclavage et des traites négrières : Du 10 au 24 mai 2013.

abolition-esclavage-2013Cérémonie officielle

La Municipalité a l’honneur de vous convier à la cérémonie officielle de la commémoration de l’abolition des esclavages et des traites négrières

 Vendredi 10 mai à 18h

Bas du parc Hôtel de Ville (près de la sculpture Héloïse…ou la fille des trois rivières)

Histoires vraiesIntervention éducative

Le collectif proposera à des élèves de CM1 des écoles Henri-Wallon et Romain-Rolland, des interventions sur le sujet de l’esclavage et des abolitions.

Le contenu de ces échanges sera adapté aux besoins pédagogiques des enseignants et aux attentes des différents établissements. A la fin de la séance, le livre « Vivre libre ou mourir », de la collection « Histoires vraies » sera offert à chaque enfant.

 Organisée par le collectif Un passé trop présent

  Lire la suite…